Pierre Bourdieu

La télévision a une sorte de monopole sur la formation des cerveaux d’une grande partie de la population. Or, en mettant l’accent sur les faits divers, en remplissant le temps avec du vide, du rien ou du presque rien, on écarte les informations pertinentes que devrait posséder le citoyen pour exercer ses droits démocratiques

Annonces